•  

    Je m'amuse bien!

     

     


    votre commentaire
  • Meringue à la hâte !

     

    Ayant fait une blanquette de veau,il me fallait deux jaunes d'oeufs pour faire la sauce. Aussi,au lieu de faire mes répétitifs rochers à la noix de coco, je décidai de faire des meringues. Je crois que cela fait bien quinze ans que je n'en avais point fait. alors je versai un fond de sucre vanillé dans les blancs,et je les battis (les pauvres!) puis en fis des petits tas et les enfournai.

    mais tout est dans la cuisson 80° 3 heures !

    Et elles sont délicieuses.


    2 commentaires
  • hors de moi écran attirant 

    tel un pôle tout aimant

    engluant son spectateur

    vainc le sommeil...ou je  meurs !

    arrache toi de cette toile !

    arachnée du net

    laisse moi donc!

     


    votre commentaire
  •  

    Dernière banalité

     

    juste pour dire que je reviendrai. 

    Ne desesperez pas...

     

     

     


    votre commentaire
  • J'ai peur...

    Pour Elle

    Pour la France

    Ayons des ailes, du zèle

    Ayons confiance

    En Dieu, aux Cieux

    Soyons pieux, soyons preux !

     

    Mon cœur pleur et prie

    Pour notre France qui crie.

    Au saint Archange Michel

    Demandons force et ténacité

    Cachons nous sous ses ailes.

    A la Sainte Trinité

    Que la France offre son âme !

     

    Pax vobiscum !

     

     

     


    votre commentaire

  •  

       J'ai regardé l'ombre ; j'ai regardé la lumière. Et puis j'ai fermé les yeux pour chercher en moi et l'ombre, et la lumière.

       Il y avait un peu de pluie dans mon cœur, un peu d'amertume au bord de mes lèvres, qui me rappelait la mer, et ces femmes infidèles qui volent près du ciel et me laissent en enfer. Et le vent dans mon ventre aboulique, comme dans une grande bâtisse vide, aux murs nus et délaissés.

       Alors, j'ai pris le pinceau de mes rêves, les couleurs de mes songes, et j'ai badigeonné d'étrange manière les cloisons abandonnées, le sol et le plancher.

       Je me suis assis au milieu de mon ouvrage, ai tout arrêté car en moi je n'ai trouvé ni porte, ni fenêtre. 

                                                                                                          PVG


    votre commentaire
  • Je viens des étoiles 

    Mais elles sont silencieuses 

    Et ne parlent pas de moi.

    Dans mon nuage en fleurs

    J'attends Celui qui calmera mes peurs.

    Peur de la haine.  Peur de la guerre. 

    Peur du feu .peur du froid des coeurs.

    Mais elles sont trop sérieuses

    Les "grandes personnes " !

    Et mon coeur chaud me chiffonne. 

    Je veux doucement  t'apprivoiser .

    Es tu, comme ce renard, un peu rusé?

    Je suis petite, je suis naïve ,

    Je suis joyeuse, je suis vive, 

    Mais je reste franche et sage 

    Comme le naïf Petit Prince

    Rêvant sur de belles images.

                                       Marie


    votre commentaire
  • En âm'our l'âme et le coeur sont plus lourds que le corps...


    votre commentaire
  • Que dit une maman crocodile  à  son enfant insupportable  ?

    Tu n'es qu'un saurien !

    Oui je sais, ça n'vaut rien ...

     


    votre commentaire
  • Le pire obstacle au zèle est l'amour impossible

     

    C'était la pensée du jour


    votre commentaire
  • Notre Père du Ciel rappelle le signe du chrétien jusque dans ses simples créatures...

     

    Petit clin d'oeil du Createur


    votre commentaire
  • ourah ça marche !


    votre commentaire
  • Ourahhhh! Ça marche enfin !!!


    votre commentaire